fbpx

Printemps et Médecine Traditionnelle Chinoise

Voici venu le temps ​où la nature se ​réveille, les fleurs commencent ​à​ se montrer​ et les bourgeons se transforment en feuilles ou en fleurs.​ La renaissance est en route ! En effet, cette saison est propice à l’extériorisation de ce qu'il y a de plus profond en nous, par l'expression verbale ou gestuelle, par le mouvement, le chant, la danse, la peinture, les projets, ...​ etc.​ En ces temps de confinement, l'isolement que nous vivons ​vient plutôt à l'encontre de ce mouvement naturel ​d’extériorisation. Néanmoins, cette période ​peut nous permettre de sélectionner de façon plus rigoureuse les branches de nos envies ​à ​nourrir et à faire pousser.

1.    Fonctionnement physiologique du printemps

1.1. L’élément bois qui pousse

L​a médecine traditionnelle​ chinois​e​ ​a​ relié cette saison à l'élément Bois, à l'est (l'orientation du lever​ ​de​ soleil), à la couleur verte​ et​ au goût acide.​ ​A​u​ niveau ​élémentaire, le bois est lié à l'image de la jeune pousse qui sort de terre, se tenant droite et flexible, dirigée vers le ciel,​ vers​ la lumière. Cette saison nous invite à faire de même.​ ​La période de notre vie très marquée par l’élément du bois est l'enfance. Nous remarquons que les enfants sont souvent dans une énergie de printemps : ils sautent, dansent, crient, dans le mouvement, … En effet, qui n'a pas rêvé de faire une cabane dans les bois durant sa jeunesse et quel parent n'a pas rêvé que son enfant se mette en mode automne plutôt que printemps après une longue journée de travail ... ?

1.2. Le printemps du corps

Au niveau corporel, le printemps est relié à l'organe du foie (seul organe qui repousse si on en coupe un morceau) et de la vésicule biliaire. Il est également associé à la vue (les yeux sont l'organe des sens le plus mobile), aux tendons et aux muscles (qui nous permettent de nous mouvoir), au système glucose/glycogène (qui donne de l’énergie aux muscles). Notre Foie est aussi notre « Général en chef » intérieur et peut parfois en prendre la forme à l'extérieur ! Il dirige et oriente notre système immunitaire (représentant notre armée intérieure) pour préserver notre intégrité physique et psychique, ainsi que nos désirs, envies et projets. Notre Vésicule Biliaire est plus en lien avec notre juge et nos lois intérieures. Elle nous aide à canaliser notre énergie du Foie (nos envies, projets, … etc.) afin de les diriger vers notre énergie du cœur – ce qui peut naturellement nous encourager à nous diriger vers ce que nous aimons : bonne nouvelle ! L'analogie avec le végétal qui se dirige vers la lumière du soleil est marquante.

1.3. Le printemps émotionnel

Au niveau émotionnel, notre printemps est relié physiologiquement à notre capacité à exprimer nos envies, nos émotions, nos pensées et aussi à drainer, nettoyer l'ensemble de nos émotions en les exprimant.

La médecine traditionnelle chinoise dirait que tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime en nous.

1.4. Le printemps et sa spiritualité

Au niveau spirituel, le bois est relié à un principe que les chinois nomment le Hun, traduit par « l’âme psychique » ou encore « l’âme éthérée ». Le Hun possède de nombreuses fonctions dont la mise en place des bases de notre intelligence, notre motricité, notre intuition, l’exploration et l’apprentissage. Il représente notre capacité de projection, de spontanéité, d'expression juste et de planification. Il joue aussi un rôle primordial dans les rêves. Selon les chinois, notre Hun réside au niveau de nos yeux pendant la journée, ce qui nous permet de voir et se loge dans le foie pendant la nuit, ce qui nous permet aussi de voir... en rêvant.

2.    Description et Prévention des dysfonctionnements au printemps

Les différentes manifestations précitées sont en résonance énergétique, à l'image d'un diapason. Nous allons détailler maintenant certains liens qui peuvent apparaître à chacun de ces niveaux.

2.1. Prendre soin de son bois

Le niveau élémentaire est ce qui nous relie à l’extérieur. L’élément bois, la nature, la foret, la couleur verte, nous font du bien, nous en avons besoin pour nourrir en nous les autres principes relié à cette saison. Le contact avec l'élément bois à l’extérieur nous permet de décharger les surtensions émotionnelles que nous avons pu accumuler. Un excès de travail devant les écrans, de pression, de stress, de contrariétés aboutira à un excès de tensions intérieures.

🡺 Pour prendre soin concrètement de ce niveau, nous pouvons être au contact régulièrement avec la nature, la forêt, se balader. Pourquoi pas en chantant !?

2.2. Nourrir et utiliser son corps

Au niveau corporel et physiologique, notre foie et la vésicule biliaire ont besoin d'une alimentation équilibrée, riche en légumes (de préférence verts !), de mouvement et d'expression libre. Tout manque et écart par rapport à ce besoin aboutit à un déséquilibre et donc à la nécessité pour le corps de puiser dans ses réserves d’énergie pour compenser.

Une pathologie qui se présente souvent au printemps est l'allergie. Cette manifestation pathologique est le reflet d'une réponse immunitaire inadapté, ce qui signifie que notre foie (notre « Général en chef ») ne joue pas bien son rôle.

🡺 Pour prendre soin de notre dimension corporelle, adoptons une alimentation riche en légumes de saison, (brocolis, artichaut, asperge, chou fleur, radis noir, …), ayons une activité d'expression régulière (sport, marche, chant, écriture...).

2.3. Stabilisation de l’équilibre émotionnel

Concernant notre dimension émotionnelle, la pathologie apparaît quand nous ne pouvons pas dire ce que nous avons envie de dire, ou faire ce que nous avons envie de faire mais encore, quand nous sommes obligés de faire des choses qui nous déplaisent. Cela entraînerait ce que les chinois appelle : la stagnation de Qi du foie, qui se manifeste, entre autre, par des émotions telles que : la contrariété, la frustration, la colère, la jalousie, l'insatisfaction, l'envie d’être ailleurs que la ou nous sommes, ... (Serait-ce quel peu d’actualité … ?)

🡺 Pour prendre soin de notre dimension émotionnelle, vous pouvez pratiquer des exercices de respiration consciente quotidienne et l'aide d'un thérapeute est souvent conseillée.

2.4. Maintien du sens et de la spiritualité

Enfin, au niveau spirituel, une dysfonction de notre Hun peut se manifester lors d’événements traumatiques (physiques ou émotionnels), d'émotions non exprimées ou de déceptions répétées. Ces situations viennent souvent provoquer une stagnation de l’énergie initiale ascendante du Hun. Dans ce cas, on constate une répercussion émotionnelle, qui peut se repérer par une sensation de mal être, de manque de courage ou de conviction, avec certaines difficultés à prendre des décisions. Au niveau des rêves, il peut apparaître une désorganisation, des rêves incohérents ou très désagréables.

🡺 Prenons soin de cette dimension en osant exprimer notre être profond, en entreprenant des actions qui nous inspirent, en apprenant à construire des projets pour les mener à bien , et à faire confiance et notre intuition.

 

En résumé, notre printemps intérieur est à l'image du bois, qui a besoin d'eau, autrement dit de confiance, d'acceptation et d’adaptation pour le nourrir et rester souple. Il a également besoin de métal, donc d'un « jardinier intérieur » qui choisit et coupe les branches de nos envies superflues pour se concentrer sur la seule direction qui en vaille la peine : celle de notre Cœur.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok